La fécondité paradoxale de la double contrainte

double-contrainte.jpgLa double contrainte est connue pour ses effets destructeurs ou paralysant. L’injonction « Sois spontané! » nous invite à la fois à changer notre comportement tout en étant davantage nous-même… Ces situations qui ont de quoi nous rendre fou peuvent dans certaines circonstances présenter des avantages…

Le principal problème que pose la double contrainte est dans sa charge implicite. Dès qu’elle est explicitée, elle perd sa nocivité peut devenir une opportunité riche. Par exemple, il peut être opportun d’accompagner un manager pour trouver le bon dosage avec son équipe : se montrer à la fois attentif et à l’écoute, tout en affirmant son leadership et en tranchant les questions épineuses. Les contraintes sont explicites.

Une double contrainte explicitée perd son pouvoir destructeur. Elle devient même une occasion privilégiée d’apprentissage par le dépassement d’une situation contraignante. L’exigence de plus en plus forte qui incombe aux managers implique d’apprendre à gérer des doubles contraintes. Face à ces exigences contradictoires, certains se découragent tandis que d’autres accèdent à des niveaux d’apprentissage supérieur. Se montrer à la fois créatif et rigoureux, décidé et souple, à l’écoute et aux commandes, convaincu mais pas têtu… peut sembler un exercice permanent d’équilibriste.

Pourtant, si elles sont bien explicitées, ces contraintes peuvent se transformer en opportunité. Pris dans des exigences contradictoires, il n’y a plus d’autre choix que de se montrer créatif. La créativité naît de contraintes dominées et transcendées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question anti-spam : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.